• Requérant d

      Requérant d'asile en formation au centre Le Botza à Vétroz © Office valaisan de l'asile

    2015 – La situation actuelle

    Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

    Fin 2013, les étrangers étaient 1,9 millions en Suisse, pour une population globale d’environ 8 millions d’habitants. En Valais, ils étaient un peu plus de 71’000, pour près de 320’000 habitants. La proportion d’étrangers dans le canton se situe donc dans la moyenne nationale, aux alentours de 20%.
    Sur l’ensemble du pays, les Italiens sont toujours les plus représentés, devant les Allemands, les Portugais, les Français et les Kosovars. Ce n’est par contre plus le cas en Valais, où les Portugais sont désormais les plus nombreux, suivis des Italiens, des Français, des Allemands et des Serbes.

    A l’heure actuelle, près d’un tiers de la population suisse est directement ou par un de ses deux parents issu de la migration. Malgré tout, la période actuelle se caractérise par une crainte croissante à l’égard des étrangers. Cela s’est notamment observé le 9 février 2014, lorsque les Suisses ont accepté l’initiative de l’UDC « contre l’immigration de masse ».
    La politique migratoire évolue donc une nouvelle fois, puisque ce texte demande un retour des quotas annuels d’étrangers. La mise en application de cette initiative devrait entrainer une baisse du nombre d’étrangers en Suisse.

    Illustration de ce phénomène dans le 19:30 de la RTS le jeudi 23 avril 2014

    En matière d’asile, 23’700 demandes ont été enregistrées en Suisse en 2014, contre quelque 21’500 en 2013. Le principal pays de provenance des requérants est l’Erythrée, suivi de la Syrie, du Nigéria, de l’Afghanistan et de la Somalie. Le Valais accueille lui 3,9% des arrivées enregistrées en Suisse. Fin 2014, un peu moins de 2’000 requérants d’asile étaient présents dans le canton, soit moins d’1% de la population totale.